Notre ville veut accentuer ses efforts avec le soutien de la Métropole pour répondre aux nouveaux enjeux de l’évolution climatique. Tout projet d’aménagement urbain sera étudié au vu de son impact écologique avec pour double objectif de :
  • Protéger et enrichir les écosystèmes existants.
  • Privilégier des solutions durables d’un point de vue environnemental et énergétique.
Un Conseil local de la Transition Écologique, (lieu-ressource communal réunissant des élus, des bénévoles et des acteurs de l’écologie) sera mis en place.
Volonté
  • En construction, résiliente par rapport au risque d’inondation
  • De bord de Loire
  • Attentive aux enjeux climatiques
  • De jardins et de maraîchage
  • Propre
  • De patrimoine
Une Ville en construction

Saint-Pierre-des-Corps se dessine pour les 20 prochaines années et se tourne vers l’avenir avec ses engagements solidaires, écologiques et participatifs.

Des programmes de réalisations sont déjà actés : la réhabilitation du centre commercial de la Rabâterie, les travaux d’aménagement sur la rue Marcel Cachin, la construction d’une nouvelle piscine.

D’autres projets seront à l’étude.

Pour cela, nous souhaitons engager une réflexion avec tous les habitant·e·s :

  • Sur le devenir de la place de la mairie Maurice Thorez et de la place de la Loco.
  • Sur la rénovation et/ou la reconstruction des bâtiments de l’école Joliot Curie.
  • Sur l’aménagement du quartier Sud Gare.
  • Sur la création d’un réseau de transport urbain intégrant le projet du Tram en complémentarité avec un plan de circulation bus, vélo et piéton.
  • Sur le vieux Saint-Pierre.
  • Sur le quartier de la Morinerie après le départ de Primagaz.
Une Ville de bord de Loire

Saint-Pierre-des-Corps doit sécuriser l’accès au fleuve afin de permettre aux habitant·e·s de profiter de ce site classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Le fleuve a modelé les paysages ligériens mais aussi les mentalités de ses habitant·e·s : mariniers, pêcheurs, cultivateurs et citadins. Fleuve sauvage, la Loire s’impose avec grâce, force et douceur à la fois.

Pour cela, nous souhaitons :

  • Travailler des itinéraires Coulée Verte entre la Loire et le Cher.
  • Prévoir des accès directs sécurisés à la Loire pour profiter de ces grands espaces naturels et sauvages.
  • Réduire la vitesse sur la levée de la Loire par des aménagements routiers.
  • Faire de Saint-Pierre-des-Corps une ville étape de la Loire à vélo, lieu de vie et de loisirs en bord de Loire : guinguette, accueil de touristes, avec également une valorisation du site des Grands Arbres.
Une Ville attentive aux enjeux climatiques

Depuis plusieurs années, la ville a engagé une réflexion écologique dans ses programmes de réhabilitation des bâtiments communaux (la salle de la Médaille, le Multi Accueil la Farandole…).

Les choix en matière d’urbanisme devront se faire en fonction des impératifs écologiques : réfléchir tous les projets immobiliers dans une démarche de préservation écologique et de sauvegarde des zones perméables.

Pour cela, nous souhaitons :

  • Penser des îlots de fraîcheur dans la ville via la création d’espaces verts et la préservation des espaces naturels
  • La « désimperméabilisation » du plus grand nombre d’espaces possibles (cours d’écoles, rues à végétaliser…) pour prévenir les inondations.
  • Poursuivre la plantation d’arbres (90 plantés en 2019).
  • Mettre en place un plan de rénovation et de réhabilitation énergétique et thermique des bâtiments publics, notamment des écoles, visant à une réduction des émissions de gaz à effet de serre en appliquant de manière volontariste les nouvelles technologies en matière d’économie d’énergie.
  • Favoriser l’accessibilité douce aux zones d’activités par le développement des chemins verts et d’un réseau de pistes cyclables sécurisées.
Une Ville de jardins et de maraîchage

Saint-Pierre-des-Corps est au cœur d’un patrimoine vert qu’il convient de continuer d’entretenir et d’agrandir.

 Pour cela, nous souhaitons :

  • Continuer à soutenir les jardins ouvriers familiaux et les jardins partagés, favoriser la création d’AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) et développer l’usage des circuits courts.
  • Augmenter des surfaces de maraîchage bio et d’agriculture urbaine.
  • Développer la diversité des plantations sur toutes les surfaces valorisables (friches, espaces délaissés) en veillant à prendre en compte les modifications de température.
  • Créer des jardins d’activités pédagogiques : ateliers de réflexion pour un développement durable sur l’environnement, l’écologie, les espaces verts.
  • Installer une Grainothèque avec des échanges de semences.

 

Une Ville propre
Chacun d’entre nous est attaché à la propreté de sa ville. Pour cela, nous souhaitons :
  • Réduire l’utilisation du plastique dans l’action municipale.
  • Encourager le recyclage et la création d’une ressourcerie favorisant la «&nbspseconde vie&nbsp» et la réparation des matériels en panne.
  • Favoriser la réduction des déchets et développer le compostage notamment dans l’habitat collectif.
  • Lutter contre les dépôts sauvages dans la ville.
Une Ville de patrimoine

Nous nous attacherons à préserver et à faire partager le patrimoine de notre ville.

Pour cela, nous souhaitons :

  • Préserver l’originalité du Vieux St Pierre et des différents quartiers.
  • Poursuivre l’entretien et la valorisation des rottes.
  • Sauvegarder le bâtiment du Magasin Général.
  • Poursuivre l’aide à la rénovation de la Loco