Nous voulons que tous les habitant·e·s de la ville, électeurs ou non, toutes nationalités confondues, puissent prendre leur place plus et mieux dans la vie de notre ville, dans l’élaboration et le suivi des projets.

Nous voulons que les élu·e·s rendent compte de leurs missions.

Volonté3
  • Une municipalité accessible
  • Des citoyens informés
  • Des citoyens acteurs
Une municipalité accessible

Nous souhaitons que la mairie devienne un lieu d’échanges citoyens.

Pour cela, nous souhaitons :

  • La création d’un guichet technique : informatique et physique pour accueillir toutes les demandes et remarques des citoyens.
  • La désignation de deux élus référents par quartier : pour échanger directement sur tous les sujets qui préoccupent les habitant·e·s.
  • L’ouverture et la délocalisation des commissions municipales : organisation des débats au plus près des habitant·e·s pour favoriser la participation.
Des citoyens informés

Pour cela, nous souhaitons :

  • Refonder les outils de communication : développement d’interfaces en ligne, remodelage de La Clarté. L’objectif est d’informer des réflexions et des projets, de leur avancement, des budgets et enjeux, d’intégrer la parole des citoyens et de rendre compte de leurs initiatives.
  • Rendre compte des missions des élus aux habitant·e·s : bilan régulier sur l’avancée des missions confiées, comité de suivi (composé d’élus, d’employés municipaux et des membres de conseils de quartier) chargé de veiller à la bonne mise en œuvre des projets retenus.
  • Créer des « portes ouvertes » pour expliquer et présenter les services municipaux: les services, les personnels, les grands projets. Actualiser la plaquette d’accueil pour les nouveaux habitant·e·s.
  • Transmission anticipée de l’ordre du jour des conseils municipaux par les différents outils de communication.
Une citoyens acteurs

Pour cela, nous souhaitons :

  • La création de conseils de quartier : en lien avec les élu·e·s référents, ils contribuent à la vie du quartier et à proposer des projets.
  • La mise en place d’un budget participatif : une part du budget communal sera consacrée au choix des habitant·e·s.
  • La création d’un conseil de la jeunesse (pour les collégien·e·s et lycéen·e·s corpopétrussien·ne·s) : repérer, renforcer, diversifier et mettre au débat les questions qui impliquent les jeunes, en lien avec le Service Municipal de la Jeunesse et autres organismes ou associations.
  • La création d’un conseil municipal d’enfants (pour des élèves de CM1/CM2) : pour favoriser l’apprentissage de la démocratie locale et contribuer à l’expression et à l’implication des enfants dans la vie et les projets de leur commune.
  • La création et/ou la mise en application de droits pour les habitant·e·s :
    • Droit d’intervention : par le biais des élus référents, faire remonter au conseil municipal des points de vue différents.
    • Droit d’initiative : les citoyens doivent pouvoir proposer d’inscrire à l’ordre du jour du conseil municipal une question d’intérêt général.
    • Consultation citoyenne sur les grands projets et les sujets essentiels.
  • La réinscription des associations dans la démocratie participative : faire des acteurs associatifs des interlocuteurs à part entière de la Mairie (co-construction des projets municipaux, travail en commission, instances régulières de dialogue).