Notre programme s’est constitué sur la volonté de mettre l’Humain au cœur de nos préoccupations.

Poursuivant la politique municipale menée depuis toujours dans notre ville, nous souhaitons lutter contre les injustices sociales et les inégalités Femmes-Hommes, en mettant à la disposition des habitant·e·s des structures pouvant les accueillir dignement, avec des professionnels à leur écoute.

Volonté1
  • Mettre en place un centre de ressources sociales.
  • Poursuivre notre action en matière de logement social.
  • Maintenir et développer une politique de santé juste et adaptée.
  • Poursuivre nos efforts d’Action sociale.
  • Contribuer à développer l’emploi et l’insertion professionnelle.
  • Assurer l’égalité entre les femmes et les hommes.
Le Complexe Social

Nous avons entendu le besoin d’avoir sur la ville une structure offrant la possibilité de coordonner l’ensemble des activités et des acteurs sociaux. Celle-ci deviendra un lieu « ressource » tout en étant un lieu de partage culturel et social

Pour cela, nous souhaitons :

  • Créer un Centre de ressources sociales intergénérationnel permettant de rassembler les habitant·e·s de tous les quartiers avec de nombreuses missions
  • Accueillir les habitant·e·s pour aborder les questions de la parentalité, le partage des différentes cultures.
  • Proposer des démarches de préventions : contraception, luttes contre la drogue, MST, violences conjugales, discrimination, perte d’autonomie, lutte contre l’isolement…
  • Informer sur l’emploi en lien avec Pôle emploi, la mission locale et l’éducation nationale (CIO) pour favoriser l’emploi des jeunes et des moins jeunes. Mise en place de permanences avec ces acteurs et les entreprises du secteur.
Le Logement Social

Nous voulons une juste répartition des logements sociaux sur l’ensemble des villes de la Métropole et des conditions décentes de vie matérielle dans les logements.

Pour cela, nous souhaitons :

  • Poursuivre notre action auprès de la Métropole sur l’obligation que chaque commune ait 25 % de son parc locatif dédié au logement social, pour proposer plus de choix aux locataires. Saint-Pierre-des-Corps a par exemple 42% de logements sociaux !
  • Être vigilant·e·s avec les bailleurs sociaux, pour que l’isolation thermique et phonique des bâtiments soit développée et que l’aménagement des espaces verts extérieurs, la plantation d’arbres et la création d’espaces ludiques pour les enfants soient amplifiés.
  • Travailler avec les bailleurs sociaux et tous autres constructeurs pour que, dans les logements neufs à venir ou anciens à rénover, l’accueil intergénérationnel existe, avec des logements modulables et aménagés pour les personnes âgées ou en situation de handicap.
  • Achever le programme de mise en accessibilité des bâtiments publics.
  • Poursuivre les actions de prévention et de lutte contre les expulsions locatives.
La Santé

L’accès aux soins est rendu difficile par la réduction des effectifs des professionnels de santé et les coûts générés, ainsi que la diminution des organismes de prévention. Pour autant, nous en faisons une priorité.

Pour cela, nous souhaitons :

  • Maintenir le Centre Municipal de Santé (CMS). Il fonctionne avec une équipe composée de médecins, d’infirmiers·e·s et d’intervenants extérieurs, sur la base du tiers-payant, et assure diverses missions :
    • De soins médicaux et infirmiers.
    • De prévention
  • Mettre en place des actions d’aide ou d’orientation avec les associations traitant des problèmes d’addiction. 
  • Organiser des conférences-débats avec des experts sur des thèmes de santé publique.
  • Recruter un deuxième médecin généraliste, pour pallier au manque de médecins sur la ville (12 en 1991, 9 aujourd’hui).
  • Permettre le retour des permanences du centre médico-psychiatrique.
  • Faciliter l’installation d’une maison médicale pluridisciplinaire.
Le Centre Communal d'Action Sociale (CCAS)

Le CCAS a en charge l’action sociale municipale et assure une fonction de solidarité envers les personnes les plus démunies ou les plus fragiles avec les aides de l’État, et du Département (prise en charge en EHPAD par ex.). Il gère le service logement et les services s’adressant aux personnes âgées.

Pour cela, nous souhaitons :

  • Maintenir les moyens alloués au CCAS pour qu’il puisse assurer les missions qui lui sont confiées.
  • Poursuivre le Plan canicule en direction des personnes isolées.
Emploi - Insertion Professionnelle

La ville de Saint-Pierre-des-Corps a un taux de chômage très important au sein de sa population alors même qu’il y a sur son territoire un bassin de dix mille emplois. La plupart de ces emplois sont occupés par des personnes n’habitant pas Saint-Pierre.

Il convient de rapprocher les demandeurs d’emploi habitant la ville avec les entreprises.

Il faut maintenir le Forum de l’Emploi et de l’Alternance organisé par la ville avec le concours de Pôle Emploi, de la Mission Locale et des acteurs associatifs d’insertion. Chaque année il permet à 1 500 personnes d’avoir accès à des offres d’emploi.

L’ensemble des acteurs du territoire de la formation, de l’emploi et de l’insertion professionnelle se réunit une fois tous les deux mois au sein du Groupe Solidarité Emploi animé par un·e élu·e, sous la responsabilité de la ville. L’objectif est de coordonner l’ensemble des dispositifs existant sur la commune.

Pour cela, nous souhaitons :

  • Proposer d’implanter sur le territoire communal une Agence d’Insertion Professionnelle. Elle permettrait aux demandeurs d’emploi d’être accompagnés dans leur parcours vers un retour sécurisé en activité professionnelle, sur la base de contrats de travail portés par les entreprises locales et les associations d’insertion.
  • Donner mission à cette agence de proposer des actions créant du lien entre le tissu économique local et les demandeurs d’emploi mais aussi les jeunes en formation, les bénéficiaires du RSA ou les jeunes déscolarisés.
  • Prioriser l’insertion des femmes isolées et des familles monoparentales.
Assurer l’égalité entre les femmes et les hommes

Pour cela, nous souhaitons :

  • Créer une délégation aux droits des femmes.
  • Créer un dispositif d’urgence municipal en partenariat avec les associations accompagnant les femmes victimes de violences.